Préserver le capital audition de l’enfant

L’audition, un sens acquis avant la naissance

L’ouïe se développe dans le ventre de la mère à partir de la 27ème semaine de grossesse  environ. Le fœtus peut ainsi percevoir des sons provenant de l’intérieur du ventre puis de l’extérieur, au fur et à mesure du développement de l’ouïe. Il peut ainsi reconnaître tout de suite la voix de sa mère à la naissance. Le système auditif du nouveau-né est mature et il possède un capital auditif de 15000 cellules ciliées dans chaque oreille. Ces cellules ne se renouvelleront pas au cours de sa vie. En grandissant, l’enfant apprend à écouter et plus seulement à entendre les sons.

La fragilité de l’audition chez l’enfant

L’ouïe est un sens dont il faut prendre soin aussi bien à l’âge adulte que pendant l’enfance. L’audition est plus sensible chez l’enfant car ce dernier est en plein développement, ainsi des bruits pénibles et répétés peuvent causer certains troubles (sommeil agité, stress, tension…). L’enfant fréquemment exposé à des bruits trop forts risque de développer des troubles auditifs à l’âge adulte comme l’hyperacousie ou une surdité précoce. Une perte de l’audition aurait surtout pour conséquence une altération de l’apprentissage du langage chez l’enfant.

Il est indispensable de protéger l’audition de votre enfant, dès sa naissance.

Perceval Audition propose des casques antibruit pour enfant qui permettent de diminuer les décibels dans les lieux bruyants.

Perceval Audition
13 rue Daga 08000 Charleville-Mézières